10 causes d’une mauvaise gestion du temps

Le temps est la seule ressource distribuée à tous de manière équitable, quelles que soient notre race, notre origine ou notre classe sociale...
gestion du temps

Nous avons tous 24 heures dans une journée ! Alors comment se fait-il que certains parviennent à de grands accomplissements tandis que d’autres semblent frustrés de n’obtenir que de faibles résultats ?

Peut-être faites-vous partie de celles et ceux :

  • Qui ont toujours l’impression d’être débordé(e)s ?
  • Qui peinent à terminer ce qu’ils ont commencé ?
  • Qui reportent souvent au lendemain ?
  • Qui sentent un déséquilibre entre leur vie personnelle et professionnelle ?
  • Qui se sentent souvent dans l’urgence ?
  • Qui ont tendance à se disperser et à être défocalisé(e)s ?

Mais la bonne nouvelle, c’est que la mauvaise gestion du temps n’est pas une fatalité mais plutôt un résultat. Voici une liste de 10 causes que nous avons retenu pour vous :

1. L’ignorance des principes d’une bonne gestion du temps

Et oui, aussi basique que celui puisse paraitre, une des 1ères raisons de la mauvaise gestion du temps est tout simplement le fait de ne pas connaître les techniques qui permettent :

  • D’organiser ou encore agencer son temps
  • D’optimiser son temps
  • Et même, de racheter le temps (oui, c’est possible)

Il existe des personnes qui semblent avoir une prédisposition ou une facilité à bien gérer le temps, mais pour la plupart, ce n’est pas inné. Et même pour ces personnes « programmées pour être organisée et structurée », il est nécessaire de se former et de s’informer sur les techniques d’organisation, de gestion et de priorisation.

 

2. La Procrastination

procrastination femme en entreprise

Rien de nouveau sous le soleil pour ce fléau universel qui fait des ravages de générations après générations. Remettre à demain ce que nous pouvons faire aujourd’hui est le pire ennemi du sablier de notre vie. Nous en avons qu’un seul, alors valorisons chaque grain de sable. Comme dit Christian Saboukoulou : « Les tâches d’aujourd’hui je les accomplis aujourd’hui. Demain c’est le jour du perdant » !

 

3. Les interruptions

femme au téléphone interruptions

Vous êtes au travail ou focalisé(e) sur une tâche ménagère ou administrative et là : votre collègue débarque pour papoter, un ami d’enfance que vous n’aviez pas entendu depuis quelques temps vous appelle, vous recevez une notification (son et/ou image) sur votre smartphone… Votre élan, votre créativité et votre prédisposition vient d’être interrompu. Pour éviter cela, lorsque vous devez rester focus sur une tâche ou un projet :

  1. Bloquez un créneau dans votre agenda
  2. Tenez ferme cet engagement et ne reportez qu’en cas exceptionnel
  3. Coupez toutes distractions possibles : fermez la porte, enfermez-vous dans une salle de réunion, mettez le téléphone sous silence, mettez votre messagerie en mode « occupée »…

 

4. Le manque de discipline

manque de discipline carton rouge

La discipline ne fait pas très bonne figure de nos jours. Rien que le mot est taxée de rigide, vieux-jeu et difficile, comme s’il s’agissait d’une sanction. Et pourtant, c’est une clé primordiale dans la gestion du temps, l’efficacité et la productivité. Jim Rohn a dit que nous devons tous souffrir de l’un des deux maux suivants : la contrainte de la discipline ou les regrets d’un manque de discipline. Ce n’est pas facile de s’appliquer une discipline mais vous seriez surpris de voir comment l’âme humaine peut pourtant s’y habituer et même l’aimer. Nous connaissons forcément, de près ou de loin, des personnes qui se sont imposée une discipline (scolaire, professionnelle, sportive, intellectuelle, alimentaire, familiale…) et qui s’y sont tenu au point que cette discipline est devenue naturelle et même parfois, un plaisir, une passion ou un métier.  

 

5. Le manque de vision, de direction

femme perdue sans vision

S’il n’y a pas de vision, il n’y a pas d’énergie, pas d’enthousiasme, pas de ferveur,pas de désir de se lever et encore moins de gestion de son temps. Si vous n’avez pas de rêve, de trajectoire, vous allez suivre ceux qui ne vont nulle part. Pour tout savoir sur « La vision », rendez-vous sur notre article « Tout savoir sur LA VISION : une boussole pour notre vie ».

 

 

6. La mauvaise définition des priorités

priorisation femme multitâche

Au cours d’une journée, vous ne pourrez peut-être pas tout faire, mais si vous accomplissez au moins ce qui est important, vous pourrez considérer que votre journée est réussie. Mais alors, qu’est-ce qui est « important » ? On distingue 4 types de tâches pour mener une vie productive et sans stress. Découvrez-les dans la méthode des cadrans donnée « MON JOURNAL DE PRODUCTIVITÉ » et faites-en sorte que la plupart de vos tâches se retrouvent dans le cadran 2. Autrement, une manière simple de distinguer une tâche importante de celle qui ne l’est pas, est de se demander si elle répond à l’accomplissement d’un objectif fixé.

 

 

7.L’incapacité à déléguer

manager refuse de déléguer

Déléguer est une pratique saine, aussi bien pour les personnes autour de nous pour nous-même. Elle vous permettra d’optimiser et de gagner beaucoup de temps. Certes, vous ne pourrez pas tout déléguer mais vous pouvez encore moins tout faire. Avant tout de chose, vous devez identifier les freins qui vous empêchent de déléguer :

  1. Vous avez l’impression que se sera plus rapide si vous le faites vous même
  2. Vous avez l’impression que se sera mieux si vous le faites vous même, adepte du « on n’est jamais mieux servi que par soi-même »
  3. Vous vous sentez plus en sécurité si vous le faites vous même (vous avez peur du résultat que l’autre pourrait obtenir)
  4. Vous cherchez l’approbation de vos supérieurs, aimez le mérite du résultat
  5. Vous ne voulez pas qu’on croit que vous ne faites rien ou n’avez rien à faire, peur pour votre poste
  6. Vous trouvez que vous n’avez pas suffisamment de choses à faire
  7. Vous aimez l’opérationnel et/ou avez peur d’évoluer dans des fonctions managériales
  8. Vous êtes « trop » perfectionniste

Quelque soit les raisons, décidez de les abattre. Décidez de devenir un bon leader ou un bon coéquipier. Si votre absence se fait ressentir dans les résultats, c’est que vous n’êtes pas parvenu au succès. Car le succès, c’est d’avoir un successeur, c’est de vous êtes reproduit, d’avoir porté du fruit qui à son tour portera du fruit…

 

8. Les mauvais scripts installés dans notre vie

automatisme mauvaises habitudes

Nous venons tous de quelque part, une éducation ou une tradition qui grave en nous des scénarios, créé des automatismes, des schémas de reproduction pourtant négatif ou improductif.

Je vais vous raconter une histoire : Chaque année pour Thanksgiving, Anna jette la moitié de la dinde à la poubelle. Son mari un peu plus outré à chaque fois fini par lui demander pourquoi fait-elle ça. A sa grande surprise, Anna répond : « c’est comme ça, ma mère a toujours fait comme ça ». Alors, il va voir la mère de sa femme et lui demande, pourquoi fait-elle ça. Et la mère d’Anna lui répond la même chose « c’est comme ça, ma mère a toujours fait comme ça ». Alors il décide d’appeler la grand-mère de sa femme, et elle lui répond « parce qu’à l’époque les réfrigérateurs étaient trop petit pour prendre une dinde en entier. Nous étions malheureusement obligés de jeter la moitié.

Comme cette histoire nous le démontre, la tradition nous fait reproduire les choses sans que nous ne sachions ni pourquoi, ni comment… Observez vos mécanismes au quotidien, à la maison, dans les tâches ménagères, au travail, avec des enfants… qu’est-ce que vous faite, que vous avez toujours fait parce que « c’est comme ça » ? Est-ce positif pour vous et votre environnement ?

 

 

9. Les mauvaises fréquentations

mauvaises fréquentations - relation toxique

Tout le monde connaît ce fameux verset tiré du 1er livre aux Corinthiens au chapitre 15 verset 33, qui dit que les mauvaises compagnies, corrompent les bonnes mœurs. Qui dit mauvaises fréquentations, dit mauvaises décisions, qui dit mauvaises décisions dit répercussions, dommages collatéraux et perte de temps. Pas facile de couper avec certaines personnes mais il en va de notre bien et du bien de nos proches. Mais alors, à quoi reconnaît-on une mauvaise fréquentation ? Découvrez les 10 indicateurs d’une mauvaise compagnie dans cet article.

 

 

10. Dire oui à tout

surcharge de travail savoir dire non

Vous ne savez pas dire non ? Vous vous laissez submerger d’engagement ? Vous faites partie de celles et ceux qui disent OUI alors même que le NON résonne en nous et fait même sens ? Ce n’est pas une fatalité :

  1. Augmentez votre confiance en vous (Lire l’article « 7 conseils pour avoir confiance en moi »)
  2. Cessez de culpabiliser : j’ai une bonne nouvelle pour vous « vous ne pourrez pas être la solution de tout pour tout le monde »
  3. Dites juste « NON » : pas la peine de vous confondre en excuses et en justifications
  4. Proposez une alternative si cela est possible
  5. Ne soyez pas quelque de gentille mais devenez une bonne personne. Il y a une différence entre gentillesse et bonté
  6. Ne cherchez pas l’approbation par le OUI, car vous ne serez ni plus « accepté(e) », ni plus « populaire » et encore moins « respecté(e) »

La productivité est l’art d’utiliser son temps au service de sa vision ou encore des rêves qui ont été déposés en nous.  Favorisez donc tout ce qui vous permettra d’utiliser la ressource « temps » à bon escient.

journal de productivité productivlife

Décider de mieux gérer votre temps grâce au Bullet Journal « Mon Journal de Productivité » de Productiv’Life by Juliana Ondo – en vente dans notre SHOP à 22€ au lieu de 29.99€ !

Heloïse Batsiaka

Heloïse Batsiaka

Laisser un commentaire

Derniers Articles

Partagez cette article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Suivez-nous

Sur Instagram

Inscrivez-vous à notre newsletter pour profiter